Blog Elements

You can display blog posts in various ways with the « Blog Post » element/shortcode. You can see one example here and even more at the blog main menu item of this demo.

Les Petits Bonheurs, c’est d’abord une rencontre inattendue. Au détour d’une promenade dans le 9ème arrondissement, j’ai emprunté la rue Duperré et découvert le local de l’association au doux nom qui n’a pas manqué d’attirer mon attention.

Déjà engagé dans la lutte contre le VIH auprès d’une célèbre association de prévention, j’ai cependant souhaité me rapprocher de l’humain en le replaçant au centre de l’attention. Les Petits Bonheurs me permettant cette proximité, je n’ai alors pas hésité et me suis engagé comme bénévole, engagement qui dure depuis plus d’un an et demi maintenant.

Je travaille à plein temps la semaine mais l’organisation des Petits Bonheurs fait que des besoins naissent également le week-end, il m’est alors aisé de conjuguer vie pro, vie perso et bénévolat.

C’est toujours avec dévouement et empathie (qualités à mon sens indispensables pour ce faire) que je réalise chacun de mes accompagnements. C’est une évidence pour moi d’aider mon prochain qu’il s’agisse d’un soutien moral autour d’un café, d’une aide pour une démarche administrative ou encore d’une visite à l’hôpital.

Pour beaucoup des personnes que nous accompagnons, leur accorder du temps en les écoutant, en partageant et parfois en les rassurant est précieux car l’isolement auquel elles font face fait souvent obstacle à ces moments si chers.

Mon souvenir le plus intense fut lorsque que j’ai emmené au restaurant l’une de nos personnes suivies pour célébrer ses 80 ans, l’émotion la gagna au moment du dessert pour souffler ses bougies tellement elle était heureuse d’avoir eu une présence le jour de son anniversaire…

C’est ça « Les Petits Bonheurs », autant de petites attentions dont l’objectif est de (re)donner le sourire et de faire plaisir pour fuir la solitude !

 

Maxime Ricolleau, bénévole à l’association les petits bonheurs. Paris, 16 octobre 2019.

 

L’association Les Petits Bonheurs vous souhaite une très belle année 2023 et vous l’espère faite de petits bonheurs et de grandes joies ! 

Notre engagement pour les personnes vivant avec le VIH sera renforcé au regard du contexte social et économique qui s’annonce de plus en plus rude dans les mois à venir. Comptez sur notre équipe salariée et bénévole de choc pour poursuivre et développer nos actions en Ile-de-France et en Nouvelle-Aquitaine. 

Au plaisir de partager cette nouvelle année avec vous tous et toutes ! 

 

 

Résultats d’une enquête Petits Bonheurs sur la qualité de vie des personnes accompagnées par l’association

Fin 2021, l'association a mené une enquête auprès de 74 personnes suivies par l'association avec l'ambition de répondre (du moins partiellement) à la question de l'impact de l'accompagnement Petits Bonheurs sur la qualité de vie de ces…

Professeur Jean-Michel MOLINA « Un lien régulier qui facilite la prise en charge »

Depuis juillet 2019, à la demande du Professeur Molina, une convention de partenariat nous lie au SMIT de l'hôpital Saint-Louis. Un binôme de bénévoles y intervient chaque semaine et se rend auprès des patients identifiés  en amont par…

Hélène, bénévole depuis 2020

,
Je m’appelle Hélène, j'ai 50 ans. L’idée d’être bénévole me trottait dans la tête depuis 1 ou 2 ans. En 2020, après le premier confinement durant lequel je me suis sentie inutile face au désespoir de beaucoup de personnes…

L’Appel : Pour en finir avec le sida : 10 choix politiques »

L’association Petits Bonheurs, au côté de nombreux acteurs et nombreuses actrices de la lutte contre le sida, est signataire d’un appel intitulé « Pour en finir avec le sida : 10 choix politiques – l’appel des actrices…

SIDACTION 2022 : LES 25, 26 ET 27 MARS

Le week-end du SIDACTION 2022 aura lieu les 25, 26 et 27 mars prochains.  SIDACTION et ses 33 partenaires - dont deux nouveaux, FUN RADIO et LA CHAÎNE L’EQUIPE - restent engagés pour trois jours de mobilisations, de sensibilisation et de collecte. Fragilisée par deux années de pandémie, la lutte contre le SIDA a plus que jamais besoins de vous.

Serge, bénévole depuis 2016

,
Bénévole HOIZAY Serge 61 ans, dans l’association depuis cinq ans. J’ai ressenti la nécessité d’agir au sein d’une association d’entraide envers ceux qui vivent le VIH depuis que ...