J’ai décidé de rejoindre l’association LES PETITS BONHEURS, voilà 8 ans, j’étais au chômage et j’ai eu envie de mettre à profit une partie de ce nouveau temps libre en me tournant vers les autres, j’hésitais sur l’association à choisir et la nature de mon engagement mais en voyant le fondateur des PETITS BONHEURS Grégory BEC à la télévision, j’ai décidé que ce serait celle là et pas une autre.

Le bénévolat m’apporte beaucoup de joie, le plaisir de faire plaisir (ou d’essayer…) sans rien attendre en retour, et, paradoxalement, me permet de recevoir énormément en retour. C’est vraiment un échange : un regard, un sourire un “merci” apportent tellement, j’essaie d’apporter une certaine énergie, un peu de gaîté, de plaisir, de temps, sans jugement, sans apriori.

Je me souviens par exemple, avec beaucoup d’émotions d’une visite à des personnes hospitalisées depuis longtemps un soir de 31 Décembre : des gens très isolés, fragiles à qui nous avons apporté quelques douceurs : leur façon de recevoir ces petits cadeaux ont été mon plus beau cadeau cette année-là.